Couture

Pochettes Origami

Pour reprendre d’un bon pied après de longues vacances d’été, j’aime bien me confectionner de nouveaux petits accessoires de rangement et d’organisation. Un peu comme les enfants qui taillent leurs crayons avec amour avant la rentrée des classes. Parfois, le rangement n’est en réalité qu’un prétexte à tester un nouveau tutoriel de couture…

J’avoue, quand j’ai découvert ce modèle de pochettes origami, je n’ai pas pu résister au plaisir d’essayer… Tout le monde sait bien qu’on a toujours besoin d’une petite pochette!

Par exemple, pour organiser les multiples papiers et documents officiels que je promène dans mon sac à main. J’en ai donc cousu une première, au format A6, pour les papiers officiels et réglementaires.

pochette origami couture

Le problème, c’est que ce modèle est vraiment très facile, et donc ultra-rapide à confectionner. Dix minutes, ce n’est pas assez pour assouvir une envie de couture. Alors j’en ai cousu une seconde, un peu plus longue pour les chèques cadeaux et tickets-restaurant.

Le tutoriel propose un astucieux système de pliage, qui dote les pochettes d’un compartiment intérieur. Si j’ai conservé les mensurations du modèle pour la profondeur des poches, j’ai joué avec la largeur du coupon de départ pour adapter la longueur des pochettes à leur contenu.

pochette origami couture

Quand je dis que la confection prend dix minutes, c’était sans compter avec… La guerre des boutons-pressions!

Il faut dire que je dispose d’un stock important, en provenance directe de la travailleuse de ma mamie; mais ce stock est rangé en vrac et par-là même assez aléatoire. Il me faut généralement un assez long moment pour trouver deux moitiés compatibles. Dit comme ça, on dirait que ma boîte à boutons-pressions est une véritable agence matrimoniale, non?

Sérieusement, je suis la seule à me bagarrer avec les boutons-pressions? Le pire, c’est quand les deux moitiés sont si compatibles qu’elles restent coincées. Et qu’il faut choisir entre s’arracher un ongle ou déchirer le tissu… Oui oui, c’est du vécu!

La pose se fait ensuite à l’ancienne, au marteau et au burin. Sur ma petite pochette, au moment de riveter la deuxième partie du dispositif, la pièce métallique a pris son envol et atterri sous la terrasse… Dommage, j’avais déjà posé la partie femelle sur le rabat, et je n’ai pas retrouvé dans ma boîte de mâle compatible.

pochette origami couture

Bah, une fois fermé, ni vu ni connu!

Bonne journée,

33 commentaires sur “Pochettes Origami

  1. Très jolies pochettes! Je connais cette méthode qui est super sympa et que j’emploie pour faire des pochettes cadeau. Mais l’histoire de la partie femelle ou mâle où la rondelle s’échappe, roule on ne sait où, et reste introuvable m’a bien fait rire et rappelée des souvenirs ! Bonne journée

    J'aime

  2. Aaahh super sympa ce tuto merci Muriel je vais essayer ça… Moi aussi j ai toujours besoin de pochettes et ce sera l occasion d essayer mes petites pressions plastiques ( loin d’être aussi jolies que celles de ta mamie ) bisous

    J'aime

  3. jolie pochette, j’ai exactement le même problème avec les boutons pression !
    bonne journée;
    Véronique

    J'aime

  4. Ton problème de bouton-pression qui s’échappe et disparaît m’a rappelé quelques souvenirs…
    Tes pochettes sont bien jolies, j’aime beaucoup…
    Bises, belle journée

    J'aime

  5. Toujours très utile les pochettes, .La chasse aux boutons-pressions m’a beaucoup amusé . Bonne rentrée

    J'aime

  6. En ce moment j’ai des problèmes avec les pressions Kam, elles ne veulent pas tenir sur le dos à sac que je viens de faire à mon petit fils le tissu est trop épais, je cherche une autre solution, j’avais pensé mettre les mêmes que toi j’espère ne pas avoir la même mésaventure, superbe tes pochettes avec ce joli tissu qui leur va bien, merci pour le lien, bisous Muriel.

    J'aime

  7. Très jolies pochettes, tes soucis de boutons pressions m’ont rassurée j’ai les mêmes problèmes mon mari me dit que j’ai un petit côté Gaston lagaffe, apparemment je ne suis pas la seule. …

    J'aime

  8. Elles sont bien mignonnes tes pochettes et j’ai ri en lisant tes péripéties de couple 🙂
    Pour ma part, j’utilise les pressions Kam et j’en suis très satisfaite
    A bientôt

    J'aime

  9. Très jolie!
    Merci pour le tuto.
    J’avoue avoir trié toutes les pressions anciennes dans des pochettes avec une pochette par taille mais je en les ai pas accouplées pour ne pas avoir ton souci.

    J'aime

  10. Sympas ces pochettes ! J’étais comme toi avec les pressions jusqu’au jour où j’ai décidé d’utiliser les pressions Kam et je ne regrette pas. Tellement plus simples et il en existe de toutes les couleurs et même avec des motifs d’étoiles ou de cœurs.

    J'aime

  11. Merci pour ce message très interessant et très drôle.
    Ta bagarre avec les pressions en vrac
    M a bien fait rire
    Le rire est salutaire et tes messages très documentés et pleins d esprit.
    Un vrai plaisir.
    Merci et bonne journée
    Bises.
    Andrée.

    J'aime

  12. Superbe ta pochette et tu m’as bien fait rigoler avec tes pressions car du vécu aussi. Biz Françoise

    J'aime

  13. Ah ouiiii je connais ce Tuto j’en ai fait des cadeaux de noël ! Je vais d’ailleurs m’y remettre tien….

    Delphine

    >

    J'aime

  14. Jolies pochettes fort utiles. Les soucis de pressions dont on a du mal à retrouver les 2 parties, je pense qu’on connaît à peu près toutes. Pas encore eu le cas de la partie qui s’envole.. J’ai bien ri.
    Biz

    J'aime

  15. Très jolies pochettes… Je retiens l’idée pour un futur que j’espère très proche car en ce moment impossible de bidouiller !!! Bise

    J'aime

  16. Très jolies pochettes ! Merci pour le lien.
    Tu m’as bien fait rire avec tes mésaventures avec tes pressions !

    J'aime

  17. Très rapide et facile à réaliser cette pochette. J’ai prévu d’en refaire d’autres pour initier ma petite fille à la couture. Mais pas de pression plastique pour moi !! Belle journée,

    J'aime

Les commentaires sont fermés.