Couture

Masques ronds: le making off

L’article du jour ne remportera pas l’adhésion, puisqu’il sera pour la énième fois consacré aux masques-barrières. Désolée pour toutes celles que le sujet commence à lasser… Comme je vous comprends!

Je vous donne ma parole que c’est la dernière fois que je vous en parle ici ; mais je vous avais promis le mois dernier quelques détails et photos concernant la fabrication de masques ronds.

Je vous invite à reprendre au préalable le tutoriel d’origine, histoire de ne pas me livrer au plagiat. C’est un modèle qui permet d’obtenir un masque à partir d’un disque de tissu de la taille d’une assiette, soit environ 26 cm de diamètre.

Moi, c’est surtout mon temps que j’aime économiser. À cet effet, j’ai mis au point quelques petits trucs pour optimiser la fabrication en série. Mais certaines de ces astuces peuvent vous être utiles même pour confectionner un seul masque.

Important: choisissez un imprimé non directionnel, sinon vous allez vous retrouver avec certains motifs à l’envers !

Astuce n°1

Quelle que soit la forme du masque, je trouve dommage de gâcher du tissu imprimé pour la partie interne. J’utilise généralement en guise de doublure de la popeline de couleur neutre, mastic ou écrue. Bonus: c’est plus doux au visage.

Astuce n° 2

Au lieu de tracer le cercle sur l’envers du tissu et de le couper aux ciseaux, j’utilise directement mon cutter rotatif en suivant les bords de l’assiette. Je coupe ainsi deux épaisseurs d’un coup pour les cretonnes et quatre épaisseurs pour les popelines.

Astuce n° 3

Pour repérer les lignes de coupe, il n’est pas indispensable de les tracer ; il suffit de plier le cercle en quatre et de marquer les plis au fer à repasser. Si on confectionne un seul masque, on déplie et on coupe sur les lignes, soit aux ciseaux, soit au cutter rotatif.

Je couds presque systématiquement des séries de quatre masques identiques – j’aime avoir du stock entre deux lessives. Ce qui nous amène au point suivant.

Astuce n° 4

Je coupe donc deux cercles imprimés pour l’extérieur, et deux cercles unis pour la doublure. Après les avoir disposés endroit contre endroit, je pique tout autour avant de les recouper en quatre quarts. Ainsi, en deux coutures et quatre coups de cutter, j’ai les pièces nécessaires à quatre masques.

Astuce n° 5

Dans le tutoriel d’origine, on laisse les pointes sur les côtés. Je préfère les couper avant l’assemblage, à l’aide d’un petit gabarit de bristol. Il s’agit d’un triangle de 3 cm de côté.

Si on choisit de laisser les pointes, le gabarit sera bien utile pour les replier symétriquement avant de piquer les coulisses pour les élastiques.

Astuce n° 6

Après avoir piqué ensemble extérieur et doublure et retourné le tout, je fais une surpiqûre à un millimètre du bord ; elle ferme l’ouverture de retournement tout en donnant de la tenue. Je surpique également de chaque côté de la couture sagittale, pour solidariser les deux couches : je déteste que la doublure vienne me chatouiller les narines !

Astuce n° 7

L’élastique est simplement noué, puis le nœud est caché dans la coulisse. Je ne le serre pas trop au départ, car certains élastiques se rétractent après le premier passage au lave-linge…

Toutes ces explications sont disponibles sous la forme d’un document en PDF à retrouver sur la page Tutoriels et Recettes. Bonne couture et à bientôt,




29 commentaires sur “Masques ronds: le making off

  1. Bonjour , Je ne sais si vous lassez certaines, mais en tout cas, votre article est précieux, merci de ces conseils et je vais moi aussi, essayer cette nouvelle forme.

    J'aime

  2. Merci d’avoir pris le temps de nous faire ce tuto, il va servir car je pense que nous allons devoir porter ce masque de longs mois encore, bonne journée Muriel, bisous.

    J'aime

  3. Merci pour toutes ces explications précieuses… j’ai bien peur malheureusement que nous ayons encore besoin de confectionner des masques pendant un temps très, très long…
    Belle journée, bises

    J'aime

  4. J’ai essayé d’en coudre un hier pour voir si c’était plus rapide , et je confirme un jeu d’enfant. Par contre je le trouve un peu moins couvrant que ceux avec les plis.
    Merci pour c’est astuces, je n’avais pas pensé à faire avec une doublure autre que le tissu principal

    J'aime

  5. Bonjour Muriel, bien sur il faut encore faire des masques alors tous les conseils sont bons à prendre. Merci d’avoir encore passé du temps pour nous faire ton article très clair. Je te souhaite une bonne fin de journée. Amicalement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s