Point de croix

La Cave Idéale

« Je vous parle d’un temps ♪ que les moins de vingt ans ♫ ne peuvent pas connaître ♪ ♫ ♪ »…

(Pardon, cher Charles !)

En ce temps-là, rue Saint-Martin à Paris, se trouvait une mercerie qui vendait de magnifiques ouvrages au point compté de Laurence Roque. En flânant un samedi dans le quartier, monsieur Verveine et moi étions tombés sous le charme d’un ouvrage appelé La Cave Idéale.

Ce sampler sur la thématique des grands crus faisait écho à notre mariage tout neuf, qui avait eu lieu quelques mois plus tôt au sein du vignoble bourguignon. Ce fut le coup de foudre pour monsieur comme pour moi!

la cave idéale Laurence Roque
cette photo provient du catalogue, car la boutique est fermée depuis 2015.

Dès l’achat, j’avais décidé de lui apporter mon grain de sel. Tout d’abord, élargir la gamme des coloris : la créatrice préconisait les moulinés DMC 221, 814 et 902; j’avais ajouté à cette sélection les coloris 815, 816, 304, 777, 150 et 3685. Bref, toute la gamme des rouges, du bordeaux au bourgogne.

la cave idéale Laurence Roque

Vint ensuit le temps des grands travaux, car les modifications envisagées étaient d’importance.

Une partie de mes attaches régionales sont situées en Bourgogne du sud ; j’ai passé mon enfance et mon adolescence près de la Côte Chalonnaise. J’avais donc décidé de restreindre la liste au vignoble bourguignon.

la cave idéale Laurence Roque

Encore qu’en raison de la proximité géographique du Beaujolais, le Juliénas de la grille d’origine ait obtenu une dérogation spéciale pour rester sur la toile !

la cave idéale Laurence Roque
la cave idéale Laurence Roque

M’adapter à mon terroir ne fut pas une mince affaire.

Il fallait inventer certaines lettres manquantes, tout en conservant les graphismes des vins d’origine.

Je dus également recalculer tous les espacements et la disposition générale.

Devant l’ampleur du projet, cet ouvrage fut donc laissé de côté quelques années : il faut dire qu’entre temps, deux bébés étaient venus me détourner quelque peu de mes aiguilles!

L’ayant retrouvé à la faveur d’un déménagement, je décidai cette fois de ne pas céder au découragement. J’organisai mon StitchALong personnel : il s’agissait de déguster broder un vin par semaine.

la cave idéale Laurence Roque

Pour corser l’affaire, ce travail devait se faire en cachette de monsieur Verveine, car c’était un cadeau surprise pour nos dix ans de mariage.

Trouvé sur un salon de broderie à Pontoise, ce charm en forme de tire-bouchon fut l’indispensable touche finale de ma cave idéale.

Au cas où vous ne connaîtriez pas le Château de Garnerot, c’est normal. Ce n’est pas une appellation, mais un vrai château qui a longtemps appartenu à la commune de Mercurey et dans lequel a eu lieu notre réception de mariage.

la cave idéale Laurence Roque

Dans quelques jours, monsieur Verveine et moi célébrerons nos vingt ans de mariage – noces de porcelaine – voilà pourquoi j’avais envie, après tant d’années, de remettre cet ouvrage à l’honneur.

Bonne journée,

35 commentaires sur “La Cave Idéale

  1. Je n’y connais absolument rien, honte à moi, je n’aime pas le vin!
    Mais j’adore les régions vinicoles! J’ai découvert depuis 3 ans , grâce à l’installation de ma fille en Bourgogne ( Mâcon puis désormais Tournus) ces vignobles….
    Bravo pour ta composition personnalisée, je connais le travail que cela représente!
    Et bon anniversaire de mariage!

    J'aime

  2. Quelle jolie histoire… merci de l’avoir partagée avec nous…
    Bon anniversaire pour vos 20 ans de mariage, et de nombreuses années encore à savourer ensemble…
    Belle journée, bises

    J'aime

  3. Nul dout que Mr Verveine sera très touché….. joyeux anniversaire à vous ! 💕
    J’ai moi même habité la Bourgogne quelques années, entre Chalon et Beaune, entre 1975 et 1980….. et j’ai une préférence pour ses vins.
    Bisettes – Limue

    J'aime

  4. J’espère que tu as prévu du bourgogne pour fêter votre anniversaire de mariage, sinon se serait un comble!!! un très grand bravo pour ce beau travail gigantesque que tu as réalisé, pas évident de tout recalculé et surtout d’obtenir le résultat escompté, c’est une belle histoire que tu nous a conté, bon anniversaire à vous 2, bisous.

    J'aime

  5. Une belle histoire relatée avec un magnifique ouvrage et qui nous mène à votre anniversaire de mariage. Heureux anniversaire et surtout à cette occasion oublier le « modération »…
    Bisous

    J'aime

  6. C’est une très jolie histoire, et l’ouvrage est à la hauteur ! bravo pour ta patience et ta créativité mais le résultat vaut le coup d’œil ! bon anniversaire de mariage (20 ans, mais vous êtes encore des jeunes mariés ! ;-))

    J'aime

  7. c’est vraiment génial !
    Toi aussi tu as dû adapter, et plus que moi pour le modèle Histoire de lin, mais c’est agréable d’avoir les graphismes, ça booste
    il y a aussi pili Campoy sur linpulsion de cb qui propose des broderies sur ce thème

    Bel anniversaire de mariage !

    J'aime

  8. Il est magnifique, bravo ! Je me souviens très bien de la boutique rue Saint-Martin, une des rares autrefois à proposer des ouvrages de broderies originaux, en particulier les ouvrages de la Guilde Danoise et de Gerda Bengtsson… j’en ai brodé beaucoup !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s