Patchwork

La Roue du Charpentier

Très souvent, à propos du patchwork, j’entends ce genre de remarques: « c’est long », « ça prend du temps », « moi, je n’aurais pas la patience »…

Des réflexions qui me font sourire, car elles viennent généralement de copines qui occupent leur loisirs à tricoter des laines arachnéennes ou à broder à petits points sur des toiles fines…

Comme je le dis toujours, la patience n’est nécessaire que pour les choses qu’on n’aime pas !

Alors c’est vrai, coudre et matelasser une courtepointe est généralement un projet qui durera plusieurs années. Pourtant, il y a parfois des exceptions…

NB: cette note concerne un ancien ouvrage mais il y a un petit cadeau en fin d’article pour me faire pardonner.

Un samedi matin d’octobre d’il y a quelques années, je feuillette la revue Magic Patch rapportée du kiosque à journaux par monsieur Verveine, et je flashe immédiatement sur l’un des modèles : « Avis de vent frais ». Du rouge et de l’écru, tout pour me plaire. Ci dessous, la photo du magazine.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier modèle et tissus

Pour faire taire ma mauvaise conscience – j’ai alors bien d’autres en-cours en attente – j’émets l’idée de coudre cette courtepointe avec mes stocks, histoire d’alléger un peu mes tiroirs bien chargés en rouge et beige.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier

Veto immédiat et sans appel de monsieur Verveine.

Pour lui, toute la beauté de ce modèle tient à l’opposition entre rouge moyen et rouge foncé, ce qui donne l’impression de 3D.

Il juge donc indispensable que j’achète des tissus adaptés. Après tout, si c’est pour lui faire plaisir… Me voilà o-bli-gée de dévaliser ma mercerie préférée, le Tricotin de Mantes-la-Jolie.

Le soir même, je coupe les différentes pièces. Elles sont grandes, vraiment très grandes… Mes photos prises directement sur le carrelage sont pourries, mais le cutter donne une idée de l’échelle. En tout cas, le montage avance très vite même en cousant à la main. À la fin du premier weekend, le bloc central est terminé et la suite déjà bien entamée.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier
work in progress

En somme, voilà un projet moins déraisonnable qu’il n’y paraissait! C’est l’avantage d’un bloc XXL : travail réduit et effet garanti.

Petite parenthèse : le magazine a commis une erreur dans le descriptif de l’ouvrage en expliquant que ce modèle « Avis de vent frais » est inspiré de l’Etoile de Bethléem ou Lone Star.

La Roue du Charpentier ou Carpenter Wheel, c’est le vrai nom de ce bloc très traditionnel. L’étoile de Bethléem est composée de centaines de losanges:

modèle Lone Star

C’est d’ailleurs un modèle que je rêve de coudre un jour… Nous en reparlerons. En attendant, je me régale de celles des copines : une magnifique version chez France, et une autre que j’aime encore plus chez ma copine Sophie !

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier
work in progress

Toujours est-il que tout le long d’un deuxième weekend, je continue de construire ma Roue du Charpentier.

Le dimanche soir, le top est terminé et n’attend plus que sa mise en sandwich.

Nous voilà alors à la mi-octobre, et je commence à croire qu’il est possible de finir cet ouvrage avant Noël… Il suffit de ne pas trop se disperser.

Pour cette courtepointe au motif classique, je choisis un dessin très traditionnel, le « baptist fan« . Je vous invite à découvrir chez Katell l’article très détaillé qu’elle consacre à ce travail.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier
baptist fan quilting

Ce all-over quilting , un matelassage utilitaire qui ne tient aucun compte des motifs du top, était très courant sur les quilts anciens.

Il s’avère d’ailleurs être celui qui résiste le mieux au passage des années.

Il a aussi l’avantage d’être relativement rapide, ce qui n’est pas négligeable pour un ouvrage d’un mètre quatre-vingt.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier
aide au quilting

Pour le dos, un drap de flanelle uni. Acheté sur un catalogue de linge de maison, le prix est très attractif.

Apparemment, le confort aussi.

J’ai beau lui expliquer que si elle me laisse travailler, elle pourra plus vite en profiter sur le canapé, rien à faire… Cette flanelle est irrésistible!

Malgré ces fréquentes luttes de territoire – dont j’ai aujourd’hui la nostalgie car cette chatte était un amour – l’ouvrage est terminé fin novembre 2012.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier

Voilà maintenant sept ans que je ressors chaque début d’hiver cette courtepointe de ma malle à quilts, et c’est toujours le même plaisir.

quilt carpenter wheel
courtepointe la roue du charpentier

Et maintenant le petit cadeau: suite à la publication d’une photo sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes m’ont demandé la recette de mes mince pies, ces tartelettes en pâte sablée fourrées aux fruits secs et aux épices qui font partie des desserts de Noël traditionnels outre-Manche.

Vous pouvez la trouver sur la page TUTORIELS ET RECETTES – le menu est sous la bannière de blog. Cette page s’enrichira au fil du temps de mes différents partages.

Bonne journée,

36 commentaires sur “La Roue du Charpentier

  1. Quelle aventure !
    J’ai aimé ton récit, vivant, drôle et qui témoigne bien de cette envie irrésistible qui nous prend parfois de réaliser un ouvrage …. tout de suite !!!
    Très bonne journée.

    J'aime

  2. tu as tout à fait raison pour la patience que l’on accorde à ce qu’on aime moins bien faire et le plaisir que l’on prend à faire quelque chose qui peut paraître fastidieux à quelqu’un d’autre mais qui devient un plaisir pour soi. J’analyserai bien différemment à présent.
    Il est superbe ce quilt. Merci également pour le récit, les explications autour de ce quilt m’ont tenu en haleine.
    Top !
    A bientôt

    J'aime

  3. J’ai adoré ton article, Nous avons de la chance que nos hommes nous soutiennent et nous encouragent . Ce plaid est magnifique et je me laisserai bien tenté par une étoile de Bethléem en 2020

    J'aime

  4. Ton homme est génial ! 😀
    Ce patch est très réussi et c’est top de de blottir l’hiver sur le canapé!
    Merci pour les mincepies !
    Bisous bonnes fêtes
    Yanne

    J'aime

  5. Tu as de la chance d’avoir un mari qui s’intéresse à ce que tu fais et qui est de bon conseil, le mien est pareil, ce plaid est vraiment très très beau, j’ai beaucoup aimé ton récit, je vais aller voir ta recette, bonne journée, bisous.

    J'aime

  6. Belle histoire de ce quilt Muriel !! Ton chat m’a rappelé le mien qui était aussi un Seal Point et super gentil… Ton quilt est bien dans l’esprit de Noël et tu as eu raison de le ressortir !
    Merci pour la recette !!
    Bises et bonnes fêtes !

    J'aime

  7. J’aime beaucoup ton histoire et ton plaid, plus encore. Bravo, même après plusieurs années, il est toujours irrésistible.
    Mais par contre, encore une recette qui semble délicieuse : tout le monde semble s’attaquer sérieusement à ma gourmandise et à mon manque de volonté de résistance, ces temps-ci.

    J'aime

  8. Il est magnifique et c’est en voyant le tien que j’ai aussi réalisé ma roue du Charpentier mais en symphonie bleue!
    Et tout le monde l’admire encore bien qu’il ne soit plus tout récent!…
    Bonne fin d’après-midi.

    J'aime

  9. Aaaaaaaaah, quelle merveille !! vraiment, vraiment splendide… merci de partager avec nous l’histoire de ce quilt, vraiment magnifique…
    Et merci pour la recette, j’ai hâte de tester…
    Belle journée, bises

    J'aime

  10. Une aventure que tu as parfaitement bien écrit. Ce plaid est splendide. Et moi je rame toujours avec le quilting…. Avec tambour (je l’ai ressorti pour essayer de nouveau, mais je n’arrive pas à le tenir correctement malgré le visionnage d’innombrables tutos ….) ou sans… Quelle galère !!! Je ne sais pas si j’y arriverai un jour…
    Bizz

    J'aime

  11. Jolie histoire, joli quilt!
    Mais, maintenant, les doigts me démangent et je ressents l’énorme envie de coudre ma Roue du Charpentier…
    Bonne journée.

    J'aime

  12. Voila un article très enrichissant, et alors ton quilt est magnifique, ton mari avait raison pour les rouges ! Tu m’a fait sourire car avant de débuter le patch, j etais en émerveillement devant tous ces superbes ouvrages patchés, maintenant je suis épatée de mes résultats, de la patience et l’envie de réaliser, c’est sûr avec moi faut pas être pressé, encore bravo !

    J'aime

  13. Oops ! J’ai loupé cette publication et du coup ta recette arrive trop tard mais je vais la noter pour l’an prochain. Merciiiii !
    Ton quilt est superbe pourtant en général quand il n’y a qu’un grand bloc je ne suis pas fan.

    J'aime

  14. superbe ! j’aime que Mr Verveine y mette son grain de sel. vraiment très jolie cette courte pointe, et merci pour la recette. Nous les patcheuses adoront les petits tissus mais aussi se régaler de petites douceurs partagées.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s