Patchwork

Hands All Around au printemps

Article fleuve aujourd’hui – heureusement, on est vendredi, vous aurez tout le week-end pour le lire tranquillement – et retour sur un ouvrage au long cours : le QuiltALong Hands All Around de Barbara Brackman consacré à Louisa May Alcott et sa famille.

Quand je parle d’ouvrage au long cours, cela recouvre pour moi deux situations bien différentes. La plupart du temps il est question d’un ouvrage qui requiert la majeure partie de mon temps créatif sur une durée plus ou moins longue. C’est le cas lorsque je matelasse une grande courtepointe.

Hands All Around entre dans la deuxième catégorie des ouvrages au long cours, ceux dont la temporalité est dictée par le rythme de parution des étapes. En l’occurrence, le deuxième mercredi du mois. Une fois que le bloc est publié, son temps de réalisation est finalement assez court. Enfin, à condition de s’y mettre, évidemment !

Depuis le mois de mars, j’avoue que j’ai traîné les pieds… Autant j’aime les deux premiers blocs d’étoiles proposés par Barbara Brackman, autant le troisième n’est pas du tout à mon goût. Remarquez, c’est le risque des ouvrages mystères, et ce n’est pas ma première déconvenue. Au fond, je n’aime pas tellement les surprises, je préfère garder le contrôle…

En commençant ce QuiltALong, je me suis fiée à l’infographie proposée par Barbara Brackman dans le premier article qu’elle lui consacrait.

Au fil des mois, elle propose diverses alternatives pour disposer les blocs, mais celle-ci conserve ma préférence. J’ai donc supposé que toutes les étoiles seraient conçues sur le modèle de l’infographie, à savoir Sawtooth Star. J’aime beaucoup sa sobriété.

Ça me paraissait si évident et prévisible que j’ai même failli couper directement tout le tissu écru que j’utilise pour les fonds. Je suis un peu juste en métrage et c’est une très ancienne collection, je dois optimiser la coupe.

Alors quand le bloc de mars a été publié, il m’a laissée perplexe : il s’appelle Anna’s Choice, et pour moi ce n’est pas une étoile… À moins qu’elle n’ait été éparpillée par une explosion ?

Crédit photo Barbara Brackmann

Face à ce genre de situation, pas question de gâcher du tissu pour coudre un bloc qui me déplait. Je préfère laisser passer l’étape et attendre… Si les étoiles suivantes sont plus à mon goût, je continue – tout en cherchant une solution pour modifier celle de mars. Sinon j’en serai quitte pour lâcher l’affaire et coudre des housses de coussins avec mes deux premiers blocs.

Avril arrive, et avec lui le quatrième bloc : Eight Hands Around. Une petite étoile est incluse dans le carré central. C’est déjà plus à mon goût, à l’exception du motif secondaire induit par les triangles dans les carrés d’angle. #jamaiscontente

Selon le choix des valeurs, l’effet varie. Soit le jeu des triangles inscrit l’étoile dans un octogone, bien visible à droite. Soit le bloc forme une croix de Saint-André – X – comme au centre et dans une moindre mesure à gauche. Dans tous les cas, ça me dérange visuellement et ne correspond pas à mes attentes.

Bref, j’attends encore un peu… Le temps passe et nous voici début mai, avec un nouveau bloc intitulé Star Puzzle. Il présente également cette croix qui me gâche le paysage, mais à force de cogiter je commence enfin à entrevoir le bout du tunnel.

Ma solution : garder le dessin, jouer avec le coloriage pour retrouver ma chère étoile saw tooth, tout en simplifiant et en unifiant les fonds.

Voici le résultat en tissu pour l’étoile de mars. J’ai alterné les écossais des pointes, c’est ma seule concession au modèle de départ – mais ça ne se voit pas beaucoup sur la photo. Sinon, j’ai repris la construction des blocs de janvier et février.

Passons à l’étoile d’avril. De la même manière, l’effet X est contourné en unifiant les fonds.

Évidemment, l’étoile de mai a subi le même sort que ses « sœurs » et ressemble beaucoup à celle de mars, avec simplement des contrastes différents.

Entre pluie, vent et soleil couchant, ce n’est pas toujours facile de choisir le bon moment pour les prises de vue… Les couleurs les plus proches de la réalité sont celles du bloc de mars, sur les autres images elles sont faussées par la luminosité ambiante.

Si je résume, il aura donc fallu neuf semaines d’hésitations pour en arriver là. Me voici enfin à jour, et pleine d’espoir pour les mois futurs. De toute façon je n’en ferai qu’à ma tête.

Ah, une dernière chose… Il m’est arrivé une drôle de coïncidence avec ce tissu américain, que j’avais choisi pour son graphisme inspiré de cartes postales anciennes, mais sans prêter vraiment attention au texte.

Eh bien figurez-vous que mon grand-père était originaire d’un village proche de Châtellerault. Quant à moi, j’ai habité dix ans à l’angle de la rue René Boylesve à Tours. Quand je vous dis que les tissus me parlent…

Allez, il est temps de cesser mes élucubrations et bavardages, et de vous souhaiter un bon week-end.

À mardi,

27 commentaires sur “Hands All Around au printemps

  1. Continue de n’en faire qu’à ta tête ….. Je n’aime pas non plus les croix induites par le chois des tissus!
    Bizh

    J'aime

  2. C’est très joli ainsi, je préfère cent fois ta version. Moi non plus je n’aime pas trop ces ouvrages mystères avec des choix imposés. Tu t’en sors très bien, bravo!
    Bonne fin de semaine, bises.

    J'aime

  3. WAOUUUU J’admire c’est trop trop beauuuu !!!! j’avoue que je préfère tes étoiles !!!!! le monde est petit plein de gros bisous et bonne continuation

    J'aime

  4. Bravo pour ta créativité, ton quilt sera unique 🙂 Bises ma belle et bon week-end

    J'aime

  5. On a toujours des bonnes et des mauvaises surprises au cours des projets mystère et tu as bien raison de faire selon tes goûts, elles sont très grandes tes étoiles 🌟

    J'aime

  6. En fait, j’ai aussi abandonné tout ce qui était proposé en « mystère » que ce soit broderie ou patch. Continue à faire comme tu le sens et ce sera TON patch. Et je t’avoue que ton tissu écriture me parle aussi, car le nom de famille inscrit (en dessous de Chatellerault) est le même que celui de…… mon grand-père maternel !!!! Allez, bonne continuation, bisous

    J'aime

  7. Elles sont très belles tes étoiles , il est normal que tu fasses un ouvrage qui te plaise vraiment . Les miennes sont en perdition car depuis un mois je ne fais que du quiltage. En plus je me suis bien trompé dans les dimensions , donc je reprendrais le projet tranquillement plus tard. Bises

    J'aime

  8. je n’aime pas non plus les surprises donc les projets mystère , car je sais que je ne le mènerai pas. , j’aime avoir le contrôle. bon courage

    J'aime

  9. Tu as raison de n’en faire qu’à ta tête. C’est pas mal aussi d’être obligée de cogiter un peu. Si c’est trop facile, c’est pas drôle;-) J’adore ces coïncidences avec le tissu! Bon grand week-end.

    J'aime

  10. J’aime beaucoup ton parti-pris, que je trouve cohérent, avec un résultat très réussi, en plus parfaitement original, puisque n’appartenant qu’à toi…
    Belle journée, bises

    J'aime

  11. Au moins, tu sais comment rétablir un motif qui te convienne mieux. Et ça c’est chouette. Toujours tentée par les propositions de quilts mais quand il s’agit de mystère, cela devient toujours un peu plus compliqué, sauf avec Edyta Sitar. Tes blocs paraissent assez grands !
    Quant à l’anecdote de la fin, je trouve cela très amusant car les tissus sont américains ! Il est vrai que les designers utilisent toutes sortes de supports pour créer leurs motifs.

    J'aime

  12. Très belles étoiles et le tissu qui te parle; c’est vrai, les tissus ont de la mémoire; même dans un gros stock, on sait toujours qui a donné celui- là, partagé cet autre…

    J'aime

  13. Continue à en faire « qu à ta tête  » tu as bien raison.
    Ce sera très bien.
    Bises.
    Andrée.

    J'aime

  14. Même combat pour l’effet « croix » que je n’aime pas beaucoup non plus ! j’ai modifié également les angles ! En résumé, ce sont les centres des étoiles qui me plaisent …!

    J'aime

  15. Je suis un peu comme toi 😊 j’en fais qu’à ma tête il faut que je change toujours quelque chose. Car faire un patch qu’on n’aime pas et le laisser dans un coin c’est pas la peine et puis on y met notre touche personnelle. Bonne fin de semaine. Biz Françoise

    J'aime

  16. Toujours de belles histoires les patch est ce vraiment des coïncidences ou tout simplement des évidences je penche pour l’évidence, , bravo pour le je ne fais qu’à ma tête à mon sens la vraie idée du patchwork s’approprier l’histoire belle continuation doux week end bises

    J'aime

  17. Tu as bien raison de n’en faire qu’à ta tête , j’avoue que je n’ai jamais fait de quilt mystère je n’aime pas ce genre d’aventure . Bon week end

    J'aime

  18. Je suis comme toi je bloque lorsque ce n’est pas à mon goût, nous sommes nombreuses à ne pas trop aimer les mystères! ton ouvrage sera bien différent de celui proposé, je sais déjà qu’il sera beau, bonne soirée Muriel, bisous.

    J'aime

  19. Tes blocs sont superbes, je les préfère aux originaux.
    En effet que les tissus te parlent ! Les coïncidences, le hasard, c’est curieux…
    Biz

    J'aime

  20. Tu as raison j’ en aurai fait autant !!!!! Tes couleurs sont magnifiques ce quilt va être superbe !!!!!
    Passe.un bon week-end.
    Bisous

    J'aime

  21. Ah c’est le problème avec les quilts mystères ! Certaines créatrices proposent un aperçu de l’ouvrage fini pour celles qui n’aiment pas les surprises, à ne pas divulguer bien sûr, je trouve ça plutôt bien. En tout cas tes choix sont bien mieux que les originaux !
    Bises, et merci pour le partage dans ma link partie 😉

    J'aime

  22. Tes étoiles sont superbes, tu as bien cogiter pour arriver à ce que tu aimes, c’est bien, ton patch avance gentiment mais avec plaisir et c’est le principal. Bon dimanche,
    Amicalement

    J'aime

  23. Bravo pour ton interprétation personnelle.
    Bien jolies étoiles

    J'aime

Les commentaires sont fermés.