Patchwork

Le Carré des Simples

L’Achillée, ou Yarrow, est le quatrième panneau de mon carré des simples. Il s’agit cette fois d’un jeu de losanges et d’hexagones disposés en rosaces.

yarrow quilt

J’appréhendais un peu cette étape, qui me paraissait longue à réaliser, d’autant que les « diamants » du centre ne sont pas bien grands.

Finalement les cinq rosaces se sont construites bien plus rapidement que je ne l’aurais imaginé.

Déjà, pour préparer les gabarits, le travail est très facile puisque sur le site sur lequel je les télécharge, les deux formes géométriques cohabitent sur la même planche. Un gain de temps précieux par rapport à d’autres étapes dont je dois parfois tracer moi-même les gabarits…

Ensuite, j’ai bâti mes pièces à l’aide de colle en bâton, au lieu de les coudre. Pour les losanges, ça fait une réelle différence, le tissu épouse mieux la forme.

yarrow quilt

Enfin, une fois mes rosaces assemblées, j’ai choisi de les appliquer sur un tissu de fond au lieu de coudre des pièces intermédiaires.

the seedling's quilt
seedling's qal

Et maintenant, quelques mots concernant l’achillée millefeuille.

Selon Pline l’Ancien, son nom lui vient d’Achille, le héros grec de la guerre de Troie, qui s’en servait pour guérir ses plaies et celles de ses guerriers, d’où son autre nom d’herbe du soldat.

Vivace, on la trouve un peu partout à l’état sauvage : bords de routes, prairies ou pelouses des jardins, elle se plait au soleil.

Son odeur de miel attire les insectes pollinisateurs.

Elle forme des ombelles blanches le plus souvent, mais dans certaines variétés les inflorescences prennent la forme de petits pompons jaunes.

Pendant la Première Guerre mondiale, elle faisait partie du kit de première urgence de chaque soldat pour soigner les blessures légères. Mais ses propriétés médicinales sont connues depuis bien plus longtemps, puisque des analyses ADN sur les squelettes d’hommes de Neandertal montrent qu’ils en consommaient déjà.

Elle est réputée accélérer la cicatrisation, mais elle a aussi des propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et antibactériennes.

L’Achillée renferme plus d’une centaine de composés chimiques connus.

Les jardiniers font infuser ses feuilles pour obtenir un purin antifongique, et l’achillée millefeuille facilite également le compostage. Au Moyen-Age et à la Renaissance, elle servait aussi à parfumer la bière.

Enfin, les tiges séchées de l’achillée sont utilisées comme bâtonnets dans une très ancienne technique divinatoire chinoise.

Bonne journée,

15 commentaires sur “Le Carré des Simples

  1. Ravissant !! merci pour toutes ces informations, je ne connaissais pas le côté « divination chinoise », ni que l’Achillée facilitait le compostage… c’est noté…
    Belle journée, bises..

    J'aime

  2. J’aime beaucoup ce montage hexagone+losange , Merci pour tes infos sur l’Achillée
    tes explications sont toujours très enrichissantes .

    J'aime

  3. merci pour ce message et pour tes explications sur l’achillée.
    Très interessant.
    Bonne journée et merci pour ton blog plein d’idées .
    Bises. Andrée.

    J'aime

  4. Joli ton patch, j’aime beaucoup !!!!
    Quand à l’Achillée, une vieille tante ,lorsque j’étais en vacances chez elle, m’en faisait boire en tisane le soir avant d’aller au lit. Je détestais çà mais maintenant j’aime bien !!!!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s