Patchwork

Kantha Stitching

Comme j’ai beaucoup de mal à jeter le plus petit bout de tissu, mon bac à chutes est un peu comme le tonneau des Danaïdes. Il se remplit au fur et à mesure que je le vide.

Alors de temps en temps, il me faut un projet nouveau pour le délester d’une partie de son contenu et maintenir l’encombrement dans des proportions raisonnables.

Sur les blogs américains où j’aime flâner, je vois souvent des propositions intéressantes pour classer et stocker ces restes de tissu. Mais nous n’avons pas toutes la même conception d’une chute.

Pour les Américaines, ça définit en général tout ce qui est inférieur à un fat quarter – pour mémoire, 45 x 55 cm. Alors que pour moi, une chute, c’est n’importe quel morceau plus grand qu’une pièce d’un euro. Ça peut vous paraître minuscule, mais quand on fait de l’appliqué, tout est exploitable !

Le problème, évidemment, c’est le stockage. Pendant des années, je me suis contentée de tout jeter en vrac dans une grande boîte en carton. Une ou deux fois par an, je sortais tout, je repassais soigneusement toutes ces chutes… Puis au fil des ouvrages, je balançais de nouveaux bouts de tissu en vrac dans la boîte et au bout de quelques mois, tout était à refaire.

Il y a deux ou trois ans, j’ai décidé de changer de stratégie. J’ai tout sorti, et commencé un tri par couleurs. Ensuite, chaque pile de couleur a été stockée dans un sachet congélation muni d’une fermeture à glissière. Ce n’est certes pas très élégant, mais c’est fonctionnel. Les sachets sont maintenant rangés dans un joli bac en vannerie qui cache la misère.

J’ai aussi une plus petite boîte à part pour les miettes, dans laquelle je pioche pour les projets d’appliqués comme le livre textile de Roxane.

en kantha stitching

En rangeant les chutes de ma courtepointe Maisons de Vacances, je me suis dit qu’il serait agréable d’avoir des coussins assortis pour ma chambre. Pour le premier, j’ai choisi une technique de rapiéçage que les Japonais appellent boro et les Indiens kantha. Il s’agit de disposer les morceaux de tissu en les faisant se chevaucher, puis de broder des lignes au point avant pour solidariser les pièces.

 kantha stitching

Les tissus sont coupés à cru, c’est l’usure mécanique – ou le premier passage au lave-linge – qui les empêchera de s’effilocher. Cette technique ancestrale donne à mon goût un effet très moderne. Pour les broderies, j’ai utilisé du DMC Broder Spécial. On peut également employer du coton perlé, pour un effet encore plus visible.

coussin en kantha stitching

Il y a trois ans, j’avais déjà confectionné deux pochettes selon la même technique, avec des chutes plus petites. Les Japonais appellent également ce procédé chiku chiku. Il pourrait s’agir d’une onomatopée, le bruit de l’aiguille traversant les épaisseurs de tissu.

pochettes en kantha stitching

J’ai un autre coussin en perspective, toujours dans la même gamme de couleurs, mais cette fois les chutes seront employées différemment.

Bonne journée,

41 commentaires sur “Kantha Stitching

  1. Oh le joli coussin et les belles pochettes… Merci Muriel de m’apprendre ces mots japonais. L’art de la récup élégante.
    Je devrais trier mes petits bouts de tissu aussi bien que toi.
    Bonne semaine.
    Sabine des Hautes-Alpes

    J'aime

  2. Tout est si joli ! Je vais mettre de l’ordre dans mes chutes et m’inspirer de cette technique. Merci pour les explications !
    Bisous
    Bonne journée !

    J'aime

  3. Le rangement par couleurs dans des sacs congélation, je retiens l idée et j aime beaucoup les ouvrages du jour le chiku chiku me tente bien aussi j aime beaucoup les petites pochettes

    J'aime

  4. Quel joli coussin !!!! Cette technique semble abordable à la néophyte que je suis 😉 Douce journée

    J'aime

  5. Ça c’est du tri, comme toi je les classes par couleurs mais de toutes tailles. Tes coussins de style boro sont superbes. Bonne semaine. Françoise

    J'aime

  6. Pour le rangement des chutes et miettes en tout genre, j’ai un grand bac dans lequel je jette tout en vrac, et un très joli cabinet à épices j’y range les petites chutes par couleur dans les nombreux tiroirs. Je dois dire que par couleur c’est l’idéal, je travaille actuellement sur un ouvrage bleu blanc rouge en appliqué et j’ai retrouvé très facilement ce dont j’avais besoin, ça n’a pas toujours été le cas…
    J’aime bien l’idée japonaise qui vient des réparations de kimonos de travail je crois.
    Bien belle journée à toutes.

    J'aime

  7. J’aime ton interprétation du bruit de l’aiguille : chiku chiku !! Belle technique en tout cas tes coussins sont très jolis .Pour les chutes j’ai pas encore résolu le problème une grande boîte où j’entasse des tas de bouts de tissus et puis après quelques années je fais le tri et j’en jette un peu lassée de retrouver éternellement les mêmes dans mes ouvrages . Belle semaine

    J'aime

  8. Comme toi je trie par couleur , le tout ranger dans les paniers tiroirs de meuble recyclés. Mais il y a aussi , la multitude de petit bout éparpillé dans des boites attendant patiemment leur heure de gloire. Bonne journée

    J'aime

  9. J’utilise aussi les sacs de congélation pour ranger les tissus de mes ouvrages en cours, je trouve ce système bien pratique, très beau ton coussin assorti à ton couvre lit, hâte de voir le second, bon lundi, bisous.

    J'aime

  10. Il y a quelque temps, je me suis essayée au boro… avec d’anciens caleçons de mes fils… amusant à faire. On trouve sur Pinterest quantité de petits projets sympas qui utilisent cette technique. Pour le tri et le rangement des chutes… Je devrais m’y mettre et, d’ailleurs, pas que pour les tissus mais cela c’est une autre histoire…

    J'aime

  11. Très joli coussin, moi je n’ose pas faire avec des chutes sans retourner le tissu…mais j’admire que ce tu as fait avec tes morceaux restants…j’aime tout le boro, le khanta et le chiku chiku..en fait c’est pareil mais avec des origines différentes, mais pas encore pris le temps d’en faire…toujours d’autres projets…mes chutes je les range par couleur dans des boites à gâteaux De….cre assez grandes mais pas transparentes alors j’ai mis dessus une grosse étiquette avec la couleur, elles sont bien à plat dedans alors pas besoin de repasser pour commencer à piocher dedans…mais souvent il faut sortir le contenu pour trouver le morceau adéquat pour un projet…comme toi je n’arrive pas à jeter….bonne journée
    Amicalement

    J'aime

  12. C’est vraiment très joli et l’ idée de récup de petits bouts me plait beaucoup, je la retiens pour le futur.
    Merci pour vos bonnes astuces de rangement.
    Bonne journée Christine

    J'aime

  13. J’utilise aussi des sacs en plastique transparents pour ranger les chutes de tissus par couleurs mais toutes tailles confondues. J’aime beaucoup le chiku chiku on peut obtenir de très beaux résultats : tes coussins sont très réussis

    J'aime

  14. Bravo pour ce joli coussin !
    Je range les chutes par thème et non par couleur personnellement dans des caisses de pommes de terre de noirmoutier.. J’ai une caisse tissu enfantin, une reproduction ancien, moderne….
    J’aime beaucoup le style boro, j’aimerais commencer petit , avec une trousse mais je n’ai pas encore acheté le matériel. Je comptais sur le salon de Nantes pour cela 🙄

    J'aime

  15. Sympas tes réalisations.
    C’est une technique à approfondir qui est dans mes projets…

    J'aime

  16. Magnifique et tu me donnes l’envie de faire le tri par couleurs de mes chutes de tissu. Pense faire cela avec ma louloute pendant les vacances. Bravo pour ton coussin et tes trousses. Belle journée. Bisous de la Lorraine belge.

    J'aime

  17. Tes petites trousses et ton coussin sont du plus bel effet. J’adore !!! En plus bords à cru c’est bien ce qu’il me faut (toujours incapable de faire un appliqué façon traditionnelle…). Je ne jette rien et conserve comme toi jusqu’aux miettes… Bien utiles d’ailleurs pour les toutes petites pièces sur certains appliqués. J’ai tout mis dans une caisse à vin en bois, j’avais pensé au sachets congélation mais j’avais peur de l’humidité. Encore une idiotie de ma part car c’est vrai que pour retrouver quelque chose ce n’est pas la top… Je vais donc faire la razzia dans les petits sacs dispos à la maison et m’atteler à ranger correctement tout ça…
    Bizzz

    J'aime

  18. J’aime beaucoup j’avais un peu peur de tester cette technique du fait de l’effilochage mais tu viens de me donner la réponse, les chutes sont aussi dans des sacs congélation et sac sous vide puis dans des boîtes nous n’avons pas toute la même conception des chutes en ce moment nous partageons entre copines nos petits morceaux c’est sympa belle continuation bises

    J'aime

  19. Très jolis les pochettes et le coussin en boro. J’ai fait aussi, un coussin boro tout en tissu de jeans récupérés. Pour le rangement, je classe par couleur dans des boîtes en plastique transparentes. Pour les mini chutes, en vrac dans un grand bac et je les utilise en garniture de coussins ou petits objets à rembourrer. Bonne journée.

    J'aime

  20. Bel ensemble ce coussin avec ta courtepointe !
    J’aime beaucoup le chiku chiku, y compris le nom très poétique je trouve !

    J'aime

  21. ça fait un moment que je trie mes chutes par couleur dans des sacs congélation. ça aide vraiment quand on cherche un petit bout ! Dis-moi tu fais comment? tu épingles tes morceaux pour ne pas qu’ils bougent avant de coudre?
    je trouve ça super joli et une excellente idée pour un sac à projets tricot 🙂

    J'aime

  22. Pendant le confinement j’ai beaucoup cousu et maintenant ma corbeille de chutes déborde .
    Je vais me lancer dans la technique du crazy que j’ai découvert il y a peu. Je pense que mon occupation des vacances est toute trouvée. Mais Chut… je n’en dirai pas plus!

    J'aime

  23. Franchement cela donne très bien…et bravo pour les explications et désignations
    pas bête l’idée du sac par couleur.
    Même les fats, je les roule, je les range par couleur de saison..;et puis j’en cherche un et tout est à refaire aussi !

    J'aime

  24. Oh, j’adore !! et le principe et le rendu… tout cela me donne des idées à exploiter, merci…
    Je crois que nous sommes nombreuses à avoir du mal à jeter, même des petits bouts de tissus… j’ai constaté en furetant sur internet que les Américaines n’ont effectivement pas la même conception que nous des chutes…
    Quand tu ajoutes le scrap, tu ajoutes des chutes de papier… souvent vraiment trop beaux pour être jetés « comme ça »…
    J’essaie de rester raisonnable, mais le tas s’accumule plus vite qu’il ne descend…
    Belle journée, bises

    J'aime

  25. Je vois que ton bac a chutes a le même problème que ma liste de livres à acheter ! 😉 Je découvre cette technique en lisant ton article,; il faut dire que je suis ignare en la matière !
    Bel après-midi
    Cathy

    J'aime

  26. C’est très joli !! C’est une bonne idée d’assortir le quilt avec des coussins ! Et les pochettes, elles sont tellement mignonnes !! Il y a quelques années, la délégation du Finistère nous avait fait réaliser un protège carnet dans cette technique. J’avais beaucoup aimé. cela me donne envie de tester de nouveau !! On n’a jamais assez de pochettes, ne de coussins !

    J'aime

  27. super chouette, j’ai essayé le rangement par couleur dans des boites, je me suis vite laissée débordée, mais je continue quand même et comme en ce moment, je cherche les morceaux qui conviendrait au mieux. Merci pour ton astuce du sac congélation, cela doit en faire pas mal quand même.
    A bientôt.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.