Patchwork

Trognons de pommes

Pour participer au QuiltALong de Cécile et Corinne, il n’a pas été facile de trancher entre les différents modèles qui me faisaient envie. Après moultes tergiversations, c’est finalement sur le bloc Apple Core – trognon de pomme en français – que j’ai porté mon choix. Plusieurs facteurs ont motivé cette décision.

Les règles du QuiltALong

Le défi de Cécile et Corinne – nom de code #2cQAL2021 – suppose de coudre seize blocs au minimum, à savoir deux par semaine en janvier et février. Mars sera consacré au montage, avril et mai au matelassage. Bien sûr, rien n’interdit de voir plus grand…

Conscientes de la difficulté technique de cette thématique, nos organisatrices se montrent plutôt souples sur la notion de bloc. Néanmoins, il me fallait un projet qui puisse se découper en seize modules.

D’autre part, je veux profiter de ce défi pour progresser techniquement. Exit donc les courtepointes en appliqué ou en english paper piecing: c’est trop facile pour moi et j’aurais l’impression de tricher. Avec le patron apple core et ses quatre courbes, je vais devoir réellement repousser mes limites.

Pour corser le challenge, j’ai décidé de travailler exclusivement avec les tissus de ma réserve. Faire de la place dans les tiroirs ne fera pas de mal, même si j’ignore quand nous reprendrons le chemin des salons pour refaire le plein.

Une courtepointe pour un bébé garçon

Une collègue et amie attend un petit garçon pour le printemps.

Depuis trois ans ou quatre ans que nous nous connaissons, je ne l’ai jamais vu s’habiller d’autres couleurs que le bleu et le bordeaux.

C’est donc tout naturellement que ces tissus écossais se sont imposés à moi comme fil conducteur de ce projet de courtepointe pour son futur bébé.

Ces écossais sont de la récupération de chemises. Et quand je dis « récupération », ça inclut aussi le fait de ramasser les vêtements trouvés sur le trottoir…

Pour compléter cette gamme masculine, plusieurs unis en camaïeu, un peu de vichy et deux tissus à pois qui sont absents sur cette photo.

Accuquilt Go!

Le problème de ce genre d’ouvrage, c’est la répartition des tissus : pour être sûre que les couleurs soient bien équilibrées, j’ai préféré tout couper à l’avance. Heureusement, depuis quelques semaines j’ai une arme secrète qui s’appelle Accuquilt Go!

Lors de la liquidation de ma mercerie locale – tristesse – j’ai eu l’opportunité de me procurer à prix très doux cette machine de découpe et un certain nombre de matrices dont le gabarit apple core. Une lame est cachée dans une mousse dense. On dispose le tissu en plusieurs épaisseurs sur la matrice, on le recouvre avec une plaque de protection, et on tourne la manivelle.

Utilisation de la machine de découpe Accuquilt Go

La manivelle entraîne l’ensemble entre des rouleaux pour appuyer le tissu sur la lame. Et hop, voici mes soixante-quatre trognons coupés à l’emporte-pièce en un rien de temps.

Le gabarit est grand, il mesure approximativement quinze centimètres.

Courtepointe apple core Work in progress

Couture en courbes

Petit détail bien pensé : sur le gabarit, des petites pointes forment des repères au centre des côtés concaves et convexes.

courtepointe trognons de pommes

Heureusement que je dispose d’une confortable provision d’épingles dans la travailleuse héritée de ma mamie, car ce n’est pas le moment de lésiner sur la quantité. Heureusement, c’est une tâche qui peut se faire le soir devant un bon film.

courtepointe trognons de pommes

Pour la suite, je ne vais pas vous raconter d’histoires : la couture des courbes n’est pas une partie de plaisir, il faut faire doucement et défaire trop souvent. Le découd-vite est mon meilleur ami, et le fer à repasser un allié précieux. Mais ma foi, ces deux premiers blocs sont encourageants et j’ai l’espoir de gagner en vitesse et en précision pour les suivants.

courtepointe apple core

Et puisque nous sommes embarquées toutes les deux dans la même aventure en courbe, je relie cette note à la fête des liens de Fréderique Quilt Patch Appliqué

QPA

Bonne journée,

37 commentaires sur “Trognons de pommes

  1. Je pense que cela va vraiment être une réussite!!!!
    Tu vas avoir les doigts en compote 🙂 mais le résultat sera là!
    Très bonne fin de semaine!
    Bises

    J'aime

  2. Bonjour ! j’adore ton choix des couleurs pour ce petit garçon à naître ! Moi je fais le Lotus Block de Stiched in color . Quelle minutie toutes ces épingles ! J’en mets seulement 5 par quart de cercle, mais ils sont peut être plus petit en largeur.

    J'aime

  3. Vu les magnifiques tissus choisis, vu la méticulosité de tes coutures arrondies, au final, ce sera une pure merveille ! Douce journée

    J'aime

  4. Bravo pour ton choix et surtout, d’utiliser les tissus de tes réserves. Mes blocs seront beaucoup plus simples car c’est un couvre lit une place que je veux faire. Belle journée

    J'aime

  5. Ton choix de tissus est bien joli et va donner un très beau résultat.
    Voilà tu as tout dit et c’est parfait. Géniale cette machine. Bon, je ne l’ai pas et je découpe à la main mes winding ways car exit la règle et le cutter pour les courbes, même avec un gabarit en plexiglas. Et comme tu le fais si bien remarquer, épingler un maximum.

    J'aime

  6. Rhoo! Qu’est ce que elle va être belle. Bravo pour ton travail. Belle journée. Ici temps sec mais frisquet. Bises de la Lorraine belge.

    J'aime

  7. C’est aussi un projet qui me plaît . Il sera peut-être moins grand car je ne sais plus trop quoi faire de mes patchs …..tes écossais sont très sympas et je suis curieuse de voir la suite . Avec la machine à couper ce doit être bien pratique ! Bises .

    J'aime

  8. Voilà un beau projet. Ah les courbes ! A la machine en plus. Aie, aie, aie. En tout cas le résultat est superbe.
    J’ai aussi un stock conséquent de tissus de chemises récupérées sans être allée jusqu’au… trottoir 🙂
    Bon patch.

    J'aime

  9. Ton acquisition est déjà rentabilisée Ca doit être magique de voir tous ces trognons de pommes sortir tout découpés! J’aime beaucoup ton choix de tissus, en particulier les écossais. La disposition n’a pas dû être facile. Mais bon, si c’est trop facile, c’est moins drôle! Bon assemblage et bons films 🙂

    J'aime

  10. Elle va être très jolie et j’ai bien rien avec ta récupération de chemise sur le trottoir….j’ai un mari qui ronchonne si je me mets à faire ce genre de choses. Mais des fois quand même je ne résiste pas. Bravo pour la coupe de tes trognons, je n’en ai jamais fait mais j’aime beaucoup, pas envie de couper et là vraiment tu as fait le bon choix avec ta machine de coupe. Pour les coutures en courbes il faut être patiente mais devant la télé ça va quand même avancer tranquillement. Bonne journée,
    Amicalement

    J'aime

  11. Encore un projet que je vais suivre avec grand intérêt, j’aime beaucoup les tissus que tu as choisi il n’y a aucune faute de goût, bonne journée, bisous.

    J'aime

  12. Une belle courtepointe en perspective avec de jolis tissus de récupération. Bravo.

    J'aime

  13. Trés beau projet. Oui bien c’est bien dommage pour nous que Mathilde soit fermé… Du coup maintenant je vais chercher mes tissus de patch chez Corinne.
    Bises

    J'aime

  14. C’est vraiment un travail qui demande concentration et minutie et c’est ce qui te caractérisent. C’est certain, tu vas réaliser une très belle courtepointe. On va toute suivre cela de près pour apprendre et admirer. Merci. A bientôt.

    J'aime

  15. oh là là cela semble beaucoup plus difficile pour les liaisons de tissus. Sincèrement, j’aime moins cette forme mais le résultat sera à la hauteur du temps passé et de la patience à le concevoir
    courage
    bises
    violine

    J'aime

  16. En effet, tu n’as pas choisi la facilité.
    Ma tutrice de patch dit qu’il faut commencer la couture en rond par le milieu.
    Belle trouvaille ta machine à découper !

    J'aime

  17. Très joli choix au niveau des tissus pour ce petit bébé du printemps. Tu as fait de sauter sur cette machine lors de la liquidation de la mercerie. Je ne connais pas le prix d’une neuve (mais je vais chercher par curiosité parce que je n’en aurais pas utilité vu mes piètres performances en patch…) mais je pense qu’elle doit être assez onéreuse.
    Bravo pour l’utilisation de tissus de récup. Je fais comme toi je récupère, je ramasse, je coupe, je lave, plutôt que d’acheter. Bon attention !! parfois je succombe…
    Bizzz

    J'aime

  18. Malgrés le fait de la tristesse de la fermeture d’une mercerie , tu as bien fait de sauté sur l’occasion d’acheté cette machine , car tu vas nous faire des merveilles. Ta gamme de tissus est super et comme toi j’utilise un peu tout ce qui me tombe sous la main

    J'aime

  19. Quel joli choix de tissus, avec en filigrane l’envie de faire baisser son stock, ce qui est un chouette défi…
    Ta courtepointe pour ce bébé à venir va être très chouette, j’en suis sûre…
    Cette machine doit être rudement utile, elle me fait penser à la big shot en scrap (pour découper de jolies formes dans le papier essentiellement)…
    Bonne journée, bises

    J'aime

  20. Oh, mais c’est une machine de pro, ça ! Bravo pour ces courbes, elles sont parfaites il me semble !
    PS : je pratique aussi la récup de vieux tissus sur le trottoir… !

    J'aime

  21. Oui, nous voilà embarquées dans la même aventure !! Très chouettes tes courbes, et vive l’Accuquilt 😉 Ton projet est beau, j’aime bien ces touches de rouge au milieu des bleus.

    J'aime

  22. incroyable cette machine même si je ne comprends pas tout de cette lame interne qui suivrait le gabarit.
    effectivement, pour épingler les courbes, pas facile mais le résultat est très bien. 2 par semaine, te voilà parée cette fois mais cela va plus vite revenir que les répés de chorale chez moi 😉

    Je mets un lien vers ton blog, certaines abonnées se demandant ce qu’est un log cabin, dont je ne fais qu’un tout petit exemple

    J'aime

Les commentaires sont fermés.