Patchwork

Apple Core

Un peu plus d’un mois a passé depuis le début du QuiltALong Courbes de mes copines Cécile et Coco, et me voilà presque à mi-parcours de mes blocs Apple Core. Si les premiers trognons de pommes ont été un peu difficile à monter – et parfois à démonter – j’ai trouvé mon rythme de croisière depuis deux semaines.

Sur le groupe Facebook consacré au QuiltALong, les échanges entre les multiples participantes sont trop nombreux et chronophages pour que je réussisse à tout suivre. Bien souvent, je me contente d’admirer les photos en coup de vent pendant ma pause déjeuner. Heureusement, parfois je prends un peu plus de temps pour lire les dialogues. L’autre jour une phrase a accroché mon attention :

« Coudre les courbes, c’est comme monter une emmanchure, difficile d’expliquer comment faire sans pouvoir le montrer en vrai ».

Cette histoire de manche m’a donné à réfléchir. Alors j’ai mis de côté les tutoriels et techniques spécifiques au patchwork en courbe, pour mettre plutôt en pratique les leçons de couture de ma mamie. Eh oui, les épingles, c’est bien pratique, mais dans certaines situations rien ne vaut quelques points de bâti.

Alors maintenant, j’épingle juste au niveau des intersections et des repères, puis je faufile un bâti à un centimètre du bord. Cette opération me prend deux minutes de plus pour chaque courbe, mais au bout du compte c’est un fameux gain de temps : depuis que je procède ainsi je n’ai plus jamais eu besoin du découd-vite !

Pourquoi faufiler un centimètre du bord ? Pour que la couture à la machine, dont la marge est de six millimètres, ne coince pas le fil de bâti. Ainsi quand les blocs sont cousus, le bâti se retire simplement en tirant sur le fil – je ne fais pas de nœud mais un point arrière à chaque départ ou arrivée.

Pour vous aider à digérer ces considérations techniques, voici un aperçu de ma première moitié de courtepointe…

Et je partage cette avancée dans la link party de Frédérique

Bonne journée,

41 commentaires sur “Apple Core

  1. Très beau commencement et bonne continuation. Biz et bon weekend à venir. Françoise

    J'aime

  2. Je suis contente de lire que je ne suis pas la seule à mettre en pratique les leçons de couture de ma maman. Je sais que ce n’est pas orthodoxe, pour le patchwork, mais je bâtis mes couture en rond également quand j’utilise la mac et j’épingle pour la couture main!
    Le quilt est très beau et prometteur
    Bonne et douce journée

    J'aime

  3. Ça rend ces trognons de pomme. pas mal ; merci pour tes explications, les courbes sont ma bête noire, je n’avais jamais pensé à faire comme le montage de manche, bisous

    J'aime

  4. Jolie bannière !!! Rien ne vaut les conseils des mamies 🙂 Belle avancée !!! Douce journée

    J'aime

  5. Bonjour Muriel
    Oui je suis d’accord : tellement nombreuses que je suis débordée je retiens les ouvrages qui me tiennent à cœur comme celui de Marie Claude T. Et d’autres … et puis il y a celles qui ont déjà fini.. ouvrage quilté et biais posé… dommage
    Cela reste un joli partage et on fait toujours des découvertes
    J’adore ton ouvrage
    À bientôt Véronique

    J'aime

  6. Personnellement, pour les courbes, je n’épingle pas, je ne faufile pas non plus mais je couds très doucement, pas plus de 2 points à la suite (petits de préférence) et je fais suivre mon tissu au fur et à mesure.

    J'aime

  7. J’adore tes couleurs …..J’ai toujours en projet de faire quelque chose en les utilisant !

    J'aime

  8. Bâtir est toujours une bonne solution avant de passer à la MAC même si ça ne se « fait » pas en patch
    Ton début promet 😉

    J'aime

    1. « Ça ne se fait pas » « ça ne se fait pas » pffff ! est ce qu’il y a une « Police du bati ou non bati » qui va venir chez nous pour voir ce que l’on fait ? Vous avez raison toutes les deux, on recherche avant tout la belle finalité et une facilité pour une bonne précision…. Je viens de re-re-re-relire « Scrap quilts (mania) de Linda Koenig de #quiltmaniaeditions et c’est ce qu’elle clame haut et fort : « il n’y a pas de police du quilt qui vous arrête quand vous déroger aux règles  » page 48 !!! Belle journée à toutes les 2. Et bises Muriel.

      J'aime

  9. Très chouette !!
    Quant au montage des courbes, je suis très contente d’entendre parler de bâti. Mes « copinettes » de patch ironisent car moi aussi je bâtis pour un travail à la machine !! Mais mes courbes sont parfaites !!
    Douce journée !

    J'aime

  10. Une de mes tantes été dans la haute couture , et j’ai passé quelque temps avec elle , elle disait toujours le bâti c’est la moitié du travail. Très joli ton ouvrage ça va faire un super cadeau

    J'aime

  11. A chacune sa technique et la tienne te convient parfaitement il suffit de voir ton avancée parfaite, l’harmonie des couleurs est superbe, bonne journée, bisous.

    J'aime

  12. Encore un article qui montre qu’il faut sortir des dogmes 😉 Pas fan des trognons de pommes d’habitude mais avec ton choix de tissus, je suis fan!!! Bonne deuxième moitié et bon week-end.

    J'aime

  13. Bravo pour ce joli ensemble. Chouettes couleurs.
    Super si tu as trouvé la technique pour bien assembler tes courbes. C’est le principal. Le résultat est là.

    J'aime

  14. Ton modèle est superbe et ces écossais mêlés à quelques unis et « à pois » rend super bien.
    Comme toi, je me contente de regarder les photos sur FB. Quand je pense qu’il y en a qui ont déjà terminé, même le quilting; dommage, elles devraient attendre avant de publier leurs photos, elles sont décourageantes pour les petites nouvelles. Je couds à la main; alors je ne vais pas aussi vite mais la vitesse de croisière est prise.

    J'aime

  15. Très bonne idée je valide. (Lorsque je faisais mes propres vêtements je bâtissais tout, surtout les emmanchures). Vos tissus sont issus de vêtements ?

    J'aime

  16. Bravo ! très belle harmonie de couleurs et de tissus de récupération pour certains. L’ensemble est magnifique. J’aime beaucoup aussi faire de la récupération et ainsi les quilts ont une histoire. Bonne continuation.

    J'aime

  17. Je n’aime pas non plus les épingles. Toujours le don de m’en rentrer une dans le doigts. Plus long mais rien ne vaut le bâti tout de même. C’est spectaculaire toutes ces courbes… à nous faire tourner les yeux…
    bises
    violine

    J'aime

  18. Merci pour cette leçon de couture c’est vrai que je n’avais pas vu ça comme ça, mais maintenant que tu le dis c’est une évidence !!! en tout cas bravo c’est très beau.
    Bises

    J'aime

  19. Avec le bâti on ne se pique pas les doigts et ça ne coince pas au niveau du pied de biche… ! Je n’en suis pas à faire des courbes, le chemin sera encore très très long.. 🙂
    Ton ouvrage est très sympa avec ces couleurs qui se marient très bien entre elles.
    Bizzz

    J'aime

  20. Bravo pour la presque moitié de ton ouvrage, le bâti une bonne idée pour gagner du temps et à bas les contraintes, on fait comme on veut, le patch ce ne doit être que du plaisir…bonne journée à toi ici bien maussade ce matin.
    Amicalement

    J'aime

  21. Magnifique ! J’adore l’arrangement des couleurs et des tissus. Et c’est chouette de trouver la technique qui va bien 😉
    Merci pour le partage dans la link partie !

    J'aime

  22. Frappé au coin du bon sens, merci de nous rappeler que quelquefois, se libérer des « il faut » et « y à qu’à », cela peut avoir du sens…
    Le résultat en tous les cas est vraiment splendide, j’aime beaucoup ces couleurs un peu fortes, qui d’une telle harmonie…
    Belle journée, bises

    J'aime

Les commentaires sont fermés.