Appliqué·Travaux d'Aiguilles

Livre d’or

Dans quelques jours, le salon Pour l’Amour du Fil ouvrira enfin ses portes après de trop loooongs mois d’attente. L’occasion pour moi de vous présenter ce cahier rhabillé aux couleurs du salon.

Cet ouvrage attend depuis maintenant seize mois, mais cette fois, il ne s’agit pas de procrastination. Début mars 2020, tout était prêt, et puis cette cochonnerie de covid-19 a fait irruption et mis à mal le calendrier. De report en annulation, j’ai fini par devenir un peu superstitieuse, je crois. Bref, j’ai préféré attendre la dernière minute pour le montrer, histoire ne ne pas tenter le covid le diable

Au fait – petite parenthèse linguistique et féministe – ça ne vous énerve pas, vous, cette espèce de snobisme qui préconise de dire LA covid au lieu de le covid ?

C’est fou quand même. Après la nomination de la première femme Garde des Sceaux en 1997, il a fallu vingt-deux ans pour que l’Académie Française accepte de féminiser le titre – en 2019. Et là, ce scrogneugneu de virus, il lui suffit de passer du statut de grippette à celui pandémie mondiale, et pouf, le voilà décliné au féminin…

Enfin bref… Pour en revenir à mon livre d’or, vous étiez si nombreuses en avril 2019 à passer me faire un brin de causette sur le coin des Simply Vintage addicts que j’ai regretté de ne pas avoir gardé la trace de toutes ces rencontres. Alors cette année, je vous inviterai à me laisser un petit autographe.

Les fidèles du salon Pour l’Amour du Fil auront reconnu l’affiche de l’édition 2021, et son Union Jack. Je l’ai réinterprétée avec des chutes de tissu, rubans et autres dentelles, ainsi qu’un tissu rose qui traînait dans mes tiroirs et qui a pile la couleur de l’affiche. Il était prévu que le texte soit brodé, mais je n’étais jamais satisfaite du rendu. Alors j’ai dégainé mon plan B: l’impression sur tissu.

Et comme les Iles Britanniques sont les invitées d’honneurs, le Coin des Blogueuses et des Simply Vintage addicts sera lui aussi pavoisé aux couleurs de l’Union Jack.

Si vous venez au salon, n’oubliez pas de passer nous voir et de me laisser un petit mot !

À très bientôt,

42 commentaires sur “Livre d’or

  1. Hello !!!
    Je pense y aller, mais je ne sais pas quel jour. J’essaierai de ne pas être timide, et de venir vous saluer.
    Fabienne

    J'aime

  2. J’y serais dès le premier jour et resterais encore deux jours. J’étais si heureuse de faire ta connaissance ainsi que celle de ta fille et voir vos deux ouvrages en 2019, ainsi que les autres personnes présentes sur le stand, que je ne manquerais pas de venir à nouveau faire un petit coucou cette année, J’ai même préparé mon badge aux couleurs du drapeau anglais.🇬🇧🇬🇧🇬🇧🇬🇧🇬🇧🇬🇧🇬🇧

    J'aime

  3. Je dis également « le » COVID, na. Il a fallu tellement de temps pour que les ouragans soient, de temps en temps, masculinisés, pas question que cette cochonnerie soit féminisée…
    Bref…
    Je te souhaite un salon plein de jolis moments, de rencontres… impossible pour moi (gros, gros soupir de regret), pour un tas de raisons…
    Bises.

    J'aime

  4. Pfffffffffff, j’aurais tellement aimé y aller ! Pas la bonne période, toujours trop loin … Peut-être une autre fois ?
    Je suis entièrement d’accord avec toi, et je dis toujours Le covid.
    En parlant du genre des mots, j’ai entendu dernièrement à la radio « la contrôleure » … Jusque-là, je ne connaissais que la « contrôleuse ». Comme ce doit être difficile d’apprendre le français pour les étrangers !!!
    Douce journée à toi, profite bien de ce joli salon 🙂

    J'aime

    1. Oui, l’Académie préconise de féminiser en « eure ». La règle était pourtant simple :
      Ça dérive directement du verbe, on féminine en « euse » : danser, danseur, danseuse
      Ça ne dérive pas directement, on dérive en « trice »: rédiger, rédacteur, rédactrice
      Le problème c’est que certains mots sont peu flatteurs au féminin (la rapporteuse) et d’autres un peu étranges… Une autrice ne me choque pas, une professeuse m’écorche un peu plus les oreilles.
      Mais bon, un mot n’a pas vocation à être « joli » du moment qu’il répond à l’évolution de la société !

      J'aime

  5. j’ y étais déjà dans ma tête mais des obligations familiales m’ en empêchent . Cela sera pour l’ an prochain si le ou la covid décide de s’ éloigner de nous . Bon salon , très joli ce cahier , il sera rempli de bons souvenirs et de belles rencontres , c’ est ce qui fait le bonheur d’ un salon .

    J'aime

  6. Un énorme bravo c’est réussi et flashy à souhait, vous donnez une super péche visuelle.
    ❤️❤️ Particulièrement la déclinaison de boutons.
    Dix w.k d’automne
    Christine 33

    J'aime

  7. Je vais bien finir pour y venir à ce salon, j’y pense mais difficile d’organiser! très bonne idée ton cahier souvenir ,pour moi ça restera le Codiv , on ne va pas réussir à me formater, j’en ai marre de tous ces gens minoritaires qui veulent décider pour les autres, bon w.e, bisous Muriel

    J'aime

  8. Hâte d’admirer les très belles expositions préparées par l’équipe de Quiltmania et bien sûr de retrouver la joyeuse bande du coin des blogueuses. J’y viendrai le jeudi.

    J'aime

  9. Pas pour moi le salon, mais joli cahier et j’espère pleins de belles rencontres pour toi et le plein de beaux souvenirs dans ton cahier. Bonne journée, Amicalement,

    J'aime

  10. Très bonne idée pour garder un souvenir du salon ! et très réussi !
    Je n’irai pas à Nantes, un peu loin de chez moi. Et je reviens de Ste-Marie …
    Profite bien de ton salon !
    Amicalement

    J'aime

  11. Avec une amie, nous avions tout réservé pour 2020 ! et nous avons tout annulé…. A cette période, elle ne peut se libérer de son travail. Ce sera donc pour la prochaine session. Fais de belles rencontres en tout cas. J’aime beaucoup ce salon.

    J'aime

  12. Je serai à Nantes jeudi et je passerai te voir bien entendu.
    Pour le genre de COVID je crois qu’on dit le COVID quand il s’agit du virus et la COVID quand il s’agit de la maladie : comme çà tout le(a) monde est content(e) LOL !

    J'aime

  13. Très bien réussi ce livre d’or, il va être vite rempli si j’en crois tous les commentaires ! j’aurais bien aimé y apposer aussi ma petite touche mais pas possible encore cette année, peut-être l’an prochain ! Bon salon, amusez-vous bien toutes !

    J'aime

  14. Je suis du Québec et là bas, on féminise tous les titres… Maire/mairesse par exemple ! Donc je dis la covid au Québec et le covid quand je suis en France ! 😅

    J'aime

    1. en France, nous avons eu au XIXème siècle et au début du XXème la mauvaise habitude d’utiliser certains mots (mairesse, notairesse, pharmacienne, ambassadrice) pour désigner les épouses des maires, notaires, pharmaciens et ambassadeurs. ce qui oblige à tout réinventer aujourd’hui!

      J'aime

  15. bonjour Muriel
    En principe, je vais aller au salon cette année.
    Je serai ravie de passer te dire bonjour à cette occasion. Par contre,où pourrais-je te rencontrer?
    Bonne journée

    J'aime

  16. Trop loin pour moi… A toi et toutes celles qui auront la chance d’y aller je vous souhaite un beau salon.
    Ton livre d’or est magnifique, il attirera forcément. Il sera rempli lorsque tu reviendras.
    Bizzz

    J'aime

  17. Trop chouettes tes drapeaux Union jack !
    et incroyable le rendu de ton impression sur tissu, c’est quelle ‘police’ ?
    c’est la machine qu’on appelle Caméo ?
    pour le genre de covid, tu sais que c’est parce qu’on francise l’article pour co(ronavirus) D(isease)…. quel méli-mélo !

    J'aime

    1. la police, c’est celle du graphiste: j’ai photocopié la page et imprimé sur tissu blanc
      sans machine caméo, juste une imprimante à jet d’encre
      et oui, je sais pour co(ronavirus) D(isease) mais je sais aussi qu’en Anglais, seuls les humains (et les navires de sa Gracieuse Majesté) ont un genre, les autres mots comme disease sont neutres. donc notre académie de médecine n’a aucune excuse !

      J'aime

  18. Joli livre d’or. Oh, comme j’aimerais pouvoir passer et y laisser trace de notre rencontre! Mais c’est décidément trop loin pour moi aussi je compte sur les petits reportages qui fleuriront la toile pour me délecter. Bon amusement en tout cas, bisous

    J'aime

Les commentaires sont fermés.